• Home
  • News
  • Houston Rockets : « Carmelo sera notre franchise player »
NBA News

Houston Rockets : « Carmelo sera notre franchise player »

Ça y est, ce qui n’était un secret pour personne est enfin arrivé : Carmelo Anthony est enfin un joueur des Houston Rockets. Après des passages à Denver, à New York et OKC (désolé Atlanta), Melo retrouve la conférence Ouest et débarque dans une équipe de Houston passée à un seul match des Finales NBA face à l’ogre Golden State. Si les Rockets ont perdu cet été Trevor Ariza et Luc M’Bah A Moute, ils ont également prolongé Clint Capela. L’arrivée de Melo dans le Texas, même au salaire minimum pose néanmoins une vraie question : quel sera son rôle ? Titulaire ou leader de la second unit ? Ailier ou ailier fort ? Les hommes forts de Houston semblent penser tout autre chose…

« Il est clair qu’avec l’arrivée de Melo, il devient de facto le leader technique et vocal de notre équipe »

a déclaré le MVP en titre James Harden. Il n’hésite pas à aller plus loin dans les éloges vis-à-vis de son nouvel équipier :

« son palmarès parle pour lui. Il a montré son professionnalisme tout au long de sa carrière en particulier l’an dernier à OKC. En plus c’est un joueur qui fait toujours les bons choix, aussi bien en attaque qu’en défense. L’avoir avec nous dans le money time est un énorme plus, surtout en playoffs. Le choke ne doit plus faire partie de nous. »

Même son de cloche du côté de Chris Paul, un de ses meilleurs amis :

« Melo a enfin l’équipe qu’il mérite pour gagner cette bague. On sait très bien que son absence de Finales NBA, c’est pas de sa faute. Regardez les effectifs qu’il a eus. Il a toujours tiré le meilleur de chaque effectif en sachant montrer l’exemple à chaque instant. On ne savait pas si on devait bâtir notre équipe autour de James ou de moi, l’arrivée de Melo règle ce problème. C’est le franchise player qui manquait à cette équipe. »

Mike D’Antoni, qui a dirigé Anthony pendant quelques saisons aux Knicks, semble tout aussi enthousiaste malgré les tensions passées entre les deux joueurs :

« je suis responsable de notre échec à New York. J’aurais dû comprendre dès le début que miser sur Jeremy Lin et Stoudemire, c’était une faute grave. La clé de la réussite était Melo. Il faut qu’il soit à la base du système. Il annoncera les plans de jeu, 80% de notre jeu doit passer par des isolations sur lui. James et Chris auront davantage un rôle de spot-up shooter, mais ce sont des professionnels qui connaissent leur rôle. Sans même parler de la plus-value défensive que nous apporte Carmelo. »

Sans aucun doute, une nouvelle ère s’ouvre à Houston.

Related posts

Christian Jeanpierre commentera les matchs de Jeep Elite

Modjo

Team USA change de nom !

Modjo

Jean-Claude Van Damme président !

Nicolas CUNIER

Commenter

Ce site web utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pouvez refuser si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité

Login

X

Inscription